Symptômes

Il existe différentes pathologies tumorales gynécologiques, qui peuvent concerner les organes génitaux internes ou externes de la femme. Certaines de ces pathologies apparaissent majoritairement à un âge avancé, tandis que d’autres peuvent toucher des femmes plus jeunes ou être favorisées par une prédisposition héréditaire, le mode de vie et d’autres facteurs encore.
Nous traitons les patientes atteintes des pathologies tumorales suivantes:

 

Cancer des ovaires et des trompes (carcinome ovarien ou des trompes)

Bien que ce type de cancer survienne majoritairement à un âge avancé, il peut aussi toucher des femmes plus jeunes. Dans sa phase initiale, le cancer des ovaires ou des trompes ne provoque généralement aucun trouble. C’est pourquoi il est rarement décelé à un stade précoce. Les premiers symptômes peuvent être les suivants:
• sensation de satiété précoce et troubles digestifs
• troubles inhabituels du cycle menstruel
• pertes de sang entre les règles ou après la ménopause
• à un stade avancé: gonflement du ventre causé par la rétention d’eau

 

Cancer de l’utérus (carcinome de l’endomètre)

Ce type de cancer apparaît le plus souvent après la ménopause. Des saignements inhabituels, irréguliers ou anormalement importants peuvent être les premiers signes de la maladie. La réalisation d’échographies régulières de la cavité utérine permet la plupart du temps de déceler la maladie à un stade précoce.

 

 

 

Cancer du col de l’utérus (carcinome cervical)

Un examen préventif sous la forme d’un frottis cervical (ou test Pap) permet un dépistage précoce de ce type de cancer. Dans de nombreux cas, un traitement précoce permet d’enrayer le développement du carcinome.
A un stade avancé, le cancer du col de l’utérus se manifeste souvent par les symptômes suivants:
• saignements irréguliers, par ex. après un rapport sexuel
• saignements après la pratique d’un sport, comme le cyclisme, l’équitation ou des activités similaires

 

Le cancer du péritoine (carcinome péritonéal)

Ce cancer est d’origine extra-ovarienne, mais les caractéristiques de la tumeur sont semblables à celles des tumeurs ovariennes.

 

Cancer du vagin (carcinome vaginal)

Ce type de cancer est rare et ne provoque souvent des symptômes qu’à un stade avancé. Des pertes vaginales plus fréquentes ou des saignements intermittents inhabituels peuvent en être les premiers signes. Mais ces symptômes peuvent aussi avoir des causes bénignes. Il faut donc en tous les cas consulter un médecin spécialiste pour un avis précis. Ce type de cancer peut aussi entraîner des difficultés à la miction ou des douleurs au dos et aux jambes si les racines nerveuses de la moelle épinière sont affectées.

 

Cancer de la vulve (carcinome vulvaire)

Ce type de cancer apparaît généralement après la ménopause. Des démangeaisons et parfois des durcissements ou des tâches dans la région vulvaire en sont les symptômes les plus courants