Espace réservé

Informations sur le coronavirus

Am Universitätsspital Basel gelten ab sofort folgende Massnahmen zur Infektionsprävention:

Maskenpflicht für Besucherinnen und Besucher:

  • Auf Bettenstationen gilt die Maskenpflicht beim Betreten der Station, jedoch nicht in Stationsbüros
  • Bei einem positiven Testnachweis von respiratorischen Viren oder Erkältungssymptomen wird empfohlen, auf einen Spitalbesuch zu verzichten.
  • Es gibt keine Einschränkung der Anzahl Besucherinnen und Besucher
  • Es wird empfohlen auf einen Besuch von Kindern unter sechs Jahren zu verzichten. In Ausnahmesituationen sind solche Besuche aber möglich. 


Patientinnen und Patienten:

  • Bei Kontakt mit Besucherinnen und Besuchern wird Patientinnen und Patienten empfohlen, zum eigenen Schutz eine Maske zu tragen. 
     

Grundsätzlich sollen nach wie vor alle Patientinnen und Patienten, Besuchende und Mitarbeitende mit Erkältungssymptomen einen Mund-Nasen Schutz tragen (Respiratorische Etikette). 

 

Alle Massnahmen gelten während der Herbst-Wintersaison 2023/2024 abhängig von der epidemiologischen Lage.

Chère patiente, cher patient,

 

Compte tenu de la situation actuelle concernant le COVID-19/SARS-CoV-2, nous faisons appel à votre compréhension concernant certaines mesures supplémentaires lors de vos prochaines visites à l’Hôpital universitaire de Bâle.

 

Infection par le coronavirus: Veuillez vous signaler par téléphone

 

Si un médecin a déjà diagnostiqué chez vous une infection par le coronavirus (SARS-CoV-2), veuillez nous en faire part par téléphone avant votre visite. Veuillez également nous informer par téléphone avant votre visite si vous présentez l’un des symptômes suivants:

  • Toux
  • Maux de gorge
  • Essoufflement
  • Fièvre
  • Perte soudaine de l’odorat ou du goût

 

Vous trouverez le numéro de téléphone de votre clinique sur la convocation. Veuillez signaler de nouveau ces symptômes au moment de pénétrer dans l’hôpital, ainsi qu’à l’Infopoint et à la clinique.

 

Pour toute question, veuillez appeler votre clinique (numéro de téléphone indiqué sur la convocation).

 

Obligation de porter un masque dans toutes les unités de soins aux patients

Les patient(e)s doivent porter un masque en cas de symptômes de refroidissement à l’intérieur de l’hôpital universitaire de Bâle. Tenez également compte des symboles signalant que le port du masque est obligatoire dans des zones spécifiques. Pas d’accès pour les visiteurs et visiteuses présentant des symptômes de refroidissement.

 

Restriction des visites

  • Toux, rhume, mal de gorge 
  • Fièvre ou sensation de fièvre, frissons
  • Perte de l’odorat et/ou du goût
  • Détérioration de l’état général sans autre explication

Si le résultat de votre test est positif, renseignez-vous sur les comportements à adopter sur le site Internet de l’OFSP (www.bag.admin.ch/neues-coronavirus) ou via le code QR.

Si vous vous sentez moins bien, veuillez contacter votre médecin de famille ou la centrale des urgences médicales (+41 61 261 15 15), ou rendez-vous au service des urgences de l’Hôpital universitaire de Bâle. Portez toujours un masque quand vous quittez la maison. 

On considère qu’un contact est pertinent, si

 

 

  • la distance était inférieure à 1,5mètre,
  • que le contact a duré plus de 15 minutes et
  • que ni vous ni la personne positive ne portiez de masque

Une personne est contagieuse au plus tôt 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes. Si un contact avec la personne positive a eu lieu avant cette date, le risque de contamination est négligeable.

Si un contact pertinent a eu lieu avec une personne positive au coronavirus au cours de la période indiquée ci-dessus, vous devez vous placer en isolement. Prenez contact avec le service médical cantonal pour vérifier s’il s’agit bien d’un contact pertinent. Le médecin cantonal peut alors ordonner une quarantaine de 10 jours (la quarantaine débute le jour du dernier contact). Vous recevrez en outre une confirmation qui servira de certificat médical. Si vous ne développez aucun symptôme pendant la quarantaine, celle-ci sera levée au bout de 10 jours par le médecin cantonal. Vous avez la possibilité de mettre fin à la période de quarantaine dès le septième jour de la quarantaine. Votre médecin cantonal vous remettra un formulaire de levée anticipée de la quarantaine. Ce formulaire est rempli et signé par le centre de test. 

Si vous ne respectez pas les règles de la quarantaine, vous vous exposez à des sanctions.

Il faut compter environ trois à sept jours (exceptionnellement jusqu’à dix jours) après la contamination avant que les premiers symptômes apparaissent. 

Les personnes contaminées peuvent être elles-mêmes contagieuses déjà 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes. 

L’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires sont fréquentes. Leur fréquence est surtout accrue chez les personnes âgées, et ce sont principalement les personnes âgées qui sont à risque de contracter le COVID-19. Cela fait que la fréquence des maladies cardiovasculaires est également accrue chez les patients présentant une forme grave du COVID-19. Quel que soit votre âge, il est important que votre pression artérielle soit contrôlée de manière optimale. Cela réduit à la fois le risque cardiovasculaire et le risque global d’une éventuelle infection par le coronavirus ou du développement du COVID-19.

Non. Il n’existe aucune donnée démontrant un lien direct entre ces médicaments et la gravité du COVID-19. Cependant, il est largement démontré que ces médicaments réduisent considérablement la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires, en particulier l’insuffisance cardiaque, un infarctus du myocarde antérieur ou encore l’hypertension artérielle. Mieux votre maladie cardiaque ou votre hypertension artérielle est contrôlée, plus votre risque global est faible. Il est donc absolument nécessaire de continuer à prendre les médicaments prescrits par votre médecin.

En principe, oui. Cependant, le risque dépend fortement de l’ampleur de votre maladie cardiaque et surtout de votre âge; plus votre cœur fonctionne bien et le traitement médicamenteux de votre maladie cardiaque est bon, plus ce risque est faible. Le risque n’est pas significativement augmenté si votre capacité physique est bonne, que la fonction de pompage de votre cœur est normale et que votre pression artérielle est bien contrôlée par les médicaments.

Vous ne devez en aucun cas arrêter, modifier la posologie ou prendre d’autres médicaments de votre propre initiative. Il n’existe actuellement aucune preuve établissant un lien entre les médicaments pour le cœur et le COVID-19. Au contraire, le risque global est plus élevé en cas de maladie cardiaque mal traitée ou d’hypertension mal contrôlée.   

Il est toujours possible de se promener, de faire du vélo ou du jogging en plein air, à condition d’être seul(e) et d’éviter les rassemblements. Afin de rester en forme à la maison, notre programme de réadaptation KARAMBA a développé un programme d’entraînement à domicile varié avec des exercices de conditionnement physique, de force et de coordination pour différents niveaux d’entraînement. Celui-ci est disponible à l’adresse www.karamba-reha.ch.

Dans tous les cas, suivez scrupuleusement les recommandations actuelles du Conseil fédéral, qui pourraient éventuellement encore être renforcées: Réduisez vos contacts sociaux et respectez une distance de deux mètres avec votre interlocuteur, évitez les rassemblements de personnes et lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement. En cas de doute, contactez votre médecin traitant.