Exemple d’image

Recherche

Groupes de recherche

Les cellules souches sont responsables de la régénération dans différents organes. Par exemple, les cellules souches du sang qui se trouvent dans la moelle osseuse fournissent toutes les cellules sanguines tout au long de la vie. Ces cellules souches sanguines sont créées au cours du développement embryonnaire. Malgré différents mécanismes de protection, les cellules souches peuvent, avec le temps, subir des détériorations, notamment après une exposition à certaines substances toxiques ou avec l’âge, par exemple sous la forme de «modifications génétiques» ou «mutations» qui altèrent leur matériel génétique. Dans le cas défavorable, de telles lésions confèrent des avantages de croissance et permettent la propagation des cellules endommagées dans la moelle osseuse, tandis que les cellules saines existantes sont évincées. Si d’autres mutations viennent s’ajouter ou si l’environnement de la moelle osseuse est endommagé par les cellules altérées, des leucémies peuvent apparaître. Des mécanismes similaires se produisent probablement dans d’autres organes contenant des cellules souches au cours de la formation de la tumeur, mais elles sont généralement moins bien étudiées.



Notre groupe de recherche étudie les cellules souches en régénération et en biologie tumorale. Nous étudions comment les cellules souches se développent, survivent plus tard dans la moelle osseuse et interagissent avec la moelle osseuse et les cellules cancéreuses dans le cas d’un cancer. Nous nous intéressons particulièrement aux leucémies et à certaines modifications géniques qui indiquent une évolution clinique défavorable chez les patients atteints de leucémie (par exemple celles du gène codant pour les cellules souches EVI1). En utilisant différents modèles de recherche, nous analysons les effets de ces modifications génétiques sur les cellules leucémiques elles-mêmes, ainsi que leur interaction avec les cellules souches saines et l’environnement. Dans les leucémies, mais aussi dans d’autres types de cancer (par exemple les cancers du sein et de l’ovaire), nous étudions comment les cellules tumorales utilisent les propriétés des cellules souches pour déclencher des cancers et se protéger contre la chimiothérapie ou la radiothérapie conventionnelle et la surveillance immunitaire de l’organisme.


 
Notre objectif est, grâce à une compréhension approfondie de ces procédés, de développer des thérapies innovantes qui soient également efficaces contre les cellules tumorales résistantes qui possèdent des propriétés de cellules souches.

Notre système immunitaire ne se contente pas de contenir de nombreux agents pathogènes microbiens, il œuvre également sans relâche à identifier et éliminer les cellules dégénérées de l’organisme, appelées cellules cancéreuses. Mais comme certaines bactéries et certains virus qui, dans le cadre de leur stratégie de survie, sont capables de déjouer notre système immunitaire, les tumeurs développent des mécanismes pour saper le fonctionnement du système immunitaire et éviter qu’il les détecte. Si des cellules immunitaires ont pénétré dans les environs d’une tumeur, voire dans la tumeur elle-même, la tumeur peut «désarmer» les cellules tueuses qui étaient autrefois agressives pour qu’elles ne puissent plus l’attaquer. Et c’est là qu’intervient l’immunothérapie moderne. Les anticorps monoclonaux dits thérapeutiques sont capables de réactiver ces cellules tueuses. Ces anticorps se fixent sur les récepteurs inhibiteurs d’une cellule tueuse, empêchant ainsi ces derniers de transmettre les signaux «négatifs» responsables de la perte de fonction des cellules tueuses. Dans le meilleur des cas, les cellules tueuses sont alors à nouveau capables de déclencher la mort cellulaire de la cellule cancéreuse.
Nous pouvons offrir à nos patients les derniers principes actifs issus de l’immunothérapie dans le cadre de programmes cliniques. Les patients atteints de différents types de cancers peuvent participer à des essais cliniques dans notre Centre des tumeurs afin de pouvoir accéder à des principes actifs de pointe. Dans le cadre de notre unité de phase I, nous offrons notamment à nos patients l’accès à des médicaments qui sont encore en cours de développement clinique et qui ne sont pas disponibles dans le cadre d’un «traitement standard».

 

Selon les connaissances scientifiques les plus récentes, le nombre et surtout le type de cellules immunitaires présentes dans la tumeur sont déterminants pour le succès d’une telle immunothérapie. De ce fait, nous développons en laboratoire des systèmes de tests qui nous permettent de mieux prévoir l’efficacité des nouvelles immunothérapies et ainsi de faciliter la recherche de la thérapie ou de la combinaison thérapeutique optimale. Dans l’esprit de la médecine personnalisée, il sera possible à l’avenir d’évaluer pour chaque patient, à l’aide des cellules immunitaires de sa tumeur et de biomarqueurs supplémentaires, quelle immunothérapie lui convient le mieux et quelles sont ses chances de succès. En effet, ce qui se passe dans le micro-environnement tumoral entre la tumeur et les cellules immunitaires a un impact considérable sur la croissance des tumeurs et le succès du traitement.

Un autre domaine de recherche important est l’intégration optimale de l’immunothérapie dans les traitements oncologiques existants. On espère ainsi que l’immunothérapie sera encore plus efficace lorsqu’elle sera associée à d’autres traitements. Nos recherches ont montré que les résistances acquises à certains médicaments peuvent être évitées si des immunothérapies avec différents mécanismes d’action sont administrées simultanément. La tumeur peut ainsi être repoussée plus efficacement. L’immunothérapie peut également être administrée en association avec une chimiothérapie ou une radiothérapie conventionnelle. Nous avons pu démontrer que certaines chimiothérapies stimulent le système immunitaire et peuvent donc être associées idéalement à l’immunothérapie. Une autre association importante est l’administration concomitante d’immunothérapies avec des substances dites anti-angiogéniques, c’est-à-dire des médicaments qui inhibent la formation excessive de vaisseaux sanguins dans la tumeur. Ces vaisseaux sanguins propres à la tumeur fournissent des nutriments et de l’oxygène à la tumeur, mais ils se distinguent des «vaisseaux sanguins normaux» en ce qu’ils permettent aux cellules immunitaires d’accéder de manière limitée à la tumeur. Les premiers résultats montrent que l’immunothérapie, lorsqu’elle est administrée en même temps que ces anti-angiogéniques, donne des résultats thérapeutiques nettement supérieurs. Les cellules immunitaires peuvent ainsi accéder plus facilement aux cellules tumorales et les détruire.

5c815f38-548f-470f-81aa-024ed3906592

Prof. Alfred Zippelius

Co-Chefarzt

Medizinische Onkologie FMH, Mitglied Tumorzentrum, Leiter Labor Tumorimmunologie

Hauttumore, Thoraxtumore, Immuntherapie

Afficher le profil

Nos recherches portent sur les cancers gynécologiques en général et sur le cancer de l’ovaire en particulier. Le cancer de l’ovaire (épithélial) est associé au taux de mortalité le plus élevé parmi les tumeurs malignes gynécologiques car, en raison de l’absence de symptômes, la maladie n’est détectée qu’à un stade avancé chez 75 % des patientes. Notre recherche vise à trouver des méthodes et des moyens permettant de détecter cette maladie le plus tôt possible et de manière fiable. Dans l’esprit de la médecine personnalisée, nous aspirons à trouver le meilleur traitement pour chaque patiente, à mieux identifier les groupes à risque et, enfin, à rechercher de nouvelles formes de traitement plus efficaces et plus rentables. Notre recherche s’étend de la recherche fondamentale à la recherche axée sur le patient, y compris la réalisation d’essais cliniques, en passant par la recherche transnationale.

 

Du point de vue de la recherche axée sur le patient, les priorités sont l’évaluation de nouvelles options thérapeutiques et les projets de recherche visant à optimiser le diagnostic, les traitements et les processus chirurgicaux, ainsi qu’à améliorer la gestion de la qualité et le rapport coût-bénéfice clinique-efficacité des interventions et des traitements, afin de proposer à chaque patiente la thérapie et le traitement qui lui procurent le plus d’avantages et qui présentent un rapport coût-bénéfice équilibré. Cette recherche s’effectue dans le cadre d’études cliniques multicentriques rétrospectives et prospectives, c’est-à-dire en collaboration avec des instituts de recherche et des hôpitaux locaux, nationaux et internationaux.

 

L’une de nos priorités est la recherche sur la ou les cause(s) moléculaire(s) de cette maladie. Bien qu’il soit désormais reconnu qu’il s’agit d’une maladie hétérogène, les patientes sont généralement traitées par des «thérapies standard». L’identification des causes moléculaires (signatures) de cette hétérogénéité nous aidera à définir à l’avenir, pour chaque patiente ou groupe de patientes, la thérapie ou le traitement optimal, c’est-à-dire «sur mesure» pour elle. Il s’agit également de trouver des méthodes et des indicateurs nouveaux et surtout plus fiables, tels que des marqueurs tumoraux ou des biomarqueurs, pour le dépistage précoce de cette maladie. Pour cette recherche, nous profitons de nos biobanques étendues qui sont constituées d’échantillons de sang et de tissus provenant de cohortes nationales et internationales.

 

L’une de nos spécialités est la glycobiologie, c’est-à-dire que nous étudions le rôle et la fonction des glycanes (molécules de sucre) entre autres dans l’apparition et la progression du cancer de l’ovaire, ainsi que leurs fonctions dans la réponse immunitaire, à l’aide de nos plateformes «array» spécialement développées à cet effet. Nous commençons par des modèles de lignes cellulaires, puis des modèles de petits animaux. Ces glycanes sont présents en diverses variantes structurelles sur pratiquement toutes les protéines et tous les lipides de toutes les cellules et exercent des fonctions biologiques essentielles pour les cellules. Il est intéressant de noter que certaines structures glycaniques n’existent que dans les cellules cancéreuses, ce qui suggère qu’elles exercent une fonction spécifique du carcinome. Certains éléments suggèrent également que les taux d’anticorps dirigés contre certaines structures glycaniques, appelés anticorps anti-glycanes, ne sont pas les mêmes dans le sérum sanguin des patientes et des femmes en bonne santé, ce qui pourrait signifier que certains glycanes ont des propriétés tumorales ou propriétés de biomarqueurs et pourraient même servir de molécules cibles pour des immunothérapies, par exemple. De tels anticorps anti-glycanes sont également présents dans le lait maternel des mères qui allaitent et dans l’urine: la fonction biologique de ces anticorps est largement inconnue et fait également l’objet de nos recherches.

126d9795-e485-4b02-be59-4bffef060fe0

Prof. Viola Heinzelmann-Schwarz

Co-Leiterin Frauenklinik

Chefärztin Gynäkologie/Gyn. Onkologie

Plus d’informations

 

Membres du groupe
Publications

Études

Teilnahme an Studien

Klinische Studien haben zum Ziel, die Erkennung und Behandlung von Krebs zu verbessern. Sie leisten einen wichtigen Beitrag zum Fortschritt in vielen, ganz unterschiedlichen Bereichen – von der Früherkennung über modernste neue Behandlungsmethoden bis hin zu unterstützenden Massnahmen für Patienten und Angehörige (Stressbewältigung, Bewegung u.a.).

 

Als Studienteilnehmer haben Sie die Gewissheit, dass Sie nach dem modernsten Stand der Wissenschaft und unter strenger, mehrstufiger Qualitätskontrolle behandelt werden. Alle Studien sind von der Ethikkommission beider Basel überprüft und freigegeben worden. Die Teilnahme an Studien ist grundsätzlich freiwillig.

 

Am Universitätsspital besteht die Möglichkeit aktiv an klinischen Studien teilzunehmen. Wenn Sie an einer Studienteilnahme interessiert sind, fragen Sie bitte Ihren behandelnden Arzt ob für Ihre spezifische Erkrankung eine Studie offen ist.

 

Antworten zu häufig gestellten Fragen bezüglich einer Teilnahme an klinischen Studien finden Sie bei der Onkologie.

GO42144 - A Phase Ia/Ib Dose-Escalation and Dose-Expansion Study Evaluating the Safety, Pharmacokinetics, and Activity of GDC-6036 as a Single Agent and in Combination With Other Anti-cancer Therapies in Patients With Advanced or Metastatic Solid Tumors With a KRAS G12C Mutation
VARIA / BASKET, Advanced Solid Tumor

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

TAPISTRY- Tumor-Agnostic Precision Immuno-Oncology and Somatic Targeting Rational for You (TAPISTRY) Platform Study.
 VARIA / BASKET

Principal Investigator
Raphaël Delaloye
Contact: Raphael.Delaloye@usb.ch

 

MK-3475-587 - A Multicenter, Open-label, Phase III Extension Trial to Study the Long-term Safety and Efficacy in Participants with Advanced Tumors Who Are Currently on Treatment or in Follow-up in a Pembrolizumab Trial
VARIA / BASKET

Principal Investigator
Alfred Zippelius
Contact: Alfred.Zippelius@usb.ch

 

ANV419-001 - ANV419 Single Agent (Parts A-C) or Combination (Part D) First in Human Study Phase 1/2: Open-label, Dose Escalation and Expansion Study in Patients with Relapsed/Refractory Advanced Solid Tumors
VARIA / BASKET, Advanced Solid Tumor

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch 

 

ON-TRK - Prospective Non-interventional study in patients with locally advanced or metastatic TRK fusion cancer treated with larotrectinib
VARIA / BASKET

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

DOSe-intensified Image-guided fractionated stereotactic body radiation therapy for painful Spinal metastases versus conventional radiotherapy: a Randomised Controlled Trial (DOSIS RCT)
VARIA / BASKET, Advanced Solid Tumor, Radiotherapy

Principal Investigator
Prof. Dr. Frank Zimmermann
Contact: frank.zimmermann@usb.ch 

 

IOSI-RTO-001 - Stereotactic Radiosurgery or Hypofractionated Image-Guided Radiotherapy to the Surgical Cavity After Resection of Brain Metastases: a Multicenter, Single Arm, Open-label, Phase II Trial
VARIA / BASKET, Radiotherapy, BRAIN TUMORS, Brain Metastases

Principal Investigator
PD Dr. med. Markus Gross
Contact: markus.gross@usb.ch

 

CA209-8TT – Pan Tumor Rollover Study
VARIA / BASKET, Advanced Solid Tumor

Principal Investigator
Alfred Zippelius
Contact: Alfred.Zippelius@usb.ch

 

CUPISCO (MX39795) - A phase II, randomized, active-controlled, multi-center study comparing the efficacy and safety of targeted therapy or cancer immunotherapy guided by genomic profiling versus platinum-based chemotherapy in patients with cancer of unknown primary site who have received three cycles of platinum doublet chemotherapy
VARIA / BASKET, CARCINOMA OF UNKNOWN PRIMARY (CUP)

Principal Investigator
Ilker Acemoglu
Contact: IlkerResat.Acemoglu@usb.ch

 

IOV-COM 202 – A Phase 2, Multicenter Study of Autologous Tumor Infiltrating Lymphocytes (LN-144 or LN-145) in Patients with Solid Tumors
VARIA / BASKET, Advanced Solid Tumor

Principal Investigator
Frank Stenner
Contact: Frank.Stenner@usb.ch

POLAR - A phase III open-label, multicenter, randomized trial of adjuvant palbociclib in combination with endocrine therapy versus endocrine therapy alone for patients with hormone receptor positive / HER2-negative resected isolated locoregional recurrence of breast cancer
BREAST CANCER, HR-positive, HER2-negative, 2nd line

Principal Investigator
David Thorn
Contact: praxis.​langegasse78@hin.ch 

 

JPCW - eMonarcHER: A Randomized, Double Blind, Placebo-Controlled Phase 3 Study of Abemaciclib Plus Standard  Adjuvant Endocrine Therapy in Participants With High-Risk, Node-Positive, HR+, HER2+ Early Breast Cancer Who Have Completed Adjuvant HER2-Targeted Therapy
BREAST CANCER, HR-positive, HER2-positive, ≥ 2nd line

Principal Investigator
Marcus Vetter
Contact: marcus.vetter@usb.ch 

 

DESTINY-Breast12: An Open-Label, Multinational, Multicenter, Phase 3b/4 Study of Trastuzumab Deruxtecan in Patients With or Without Baseline Brain Metastasis With Previously-Treated Advanced/Metastatic HER2-Positive Breast Cancer

Principal Investigator
Christian Kurzeder
Contact: chrisitan.kurzeder@usb.ch

 

SAKK 23/16: TAXIS - Multizentrische Phase III Studie, Ermittlung der optimalen axillären Therapie (Operation vs. Strahlentherapie) bei regional, lymphonodulär metastasiertem Mammakarzinom

Principal Investigator
Walter Weber 
Contact: walter.weber@usb.ch

 

SAKK 96/12 - (REDUSE) - Prevention of Symptomatic Skeletal Events with Denosumab Administered every 4 Weeks versus every 12 Weeks – A Non-Inferiority Phase III Trial
BREAST CANCER, HR-negative, HR-positive, Bone metastases, GENITOURINARY TUMORS, Prostate Cancer, castration resistant

Principal Investigator
Frank Stenner
Interlocuteur: Frank.Stenner@usb.ch

CA 209-859: A Phase 3, randomized, double-blind clinical study of pembro plus chemo vs placebo plus chemo as 1st line treatment in participants with HER2 neg, previously untreated, unresectable or metastatic gastric or gastroesophageal junction adenocarcinoma

Principal Investigator
Viviane Hess
Interlocutrice: Viviane.Hess@usb.ch 

 

DZB-CS-301: A pivotal study of derazantinib in patients with inoperable or advanced intrahepatic cholangiocarcinoma and FGFR2 fusions or FGFR2 gene mutations or amplifications

Principal Investigator
Viviane Hess
Interlocutrice: Viviane.Hess@usb.ch

 

SAKK 41/13: Adjuvante aspirin treatment in PIK3CA mutated colon cancer patients. A randomized, double-blinded, placebo-controlled, phase III trial

Principal Investigator
Viviane Hess
Interlocutrice: Viviane.Hess@usb.ch

 

SAKK 41/14: Physical activity program in patients with mCRC who receive palliative 1st line chemotherapy. A multicenter open label randomized contr. phase III trial

Principal Investigator
Viviane Hess
Interlocutrice: Viviane.Hess@usb.ch

 

SAKK 41/16: Neoadjuvant treatment with Regorafenib and Capecitabine combined with radiotherapy in locally advanced rectal cancer. A multicenter phase Ib trial (RECAP)

Principal Investigator
Viviane Hess
Interlocutrice: Viviane.Hess@usb.ch

Imlygic (Amgen 20130193) – A Post-Marketing Prospective Cohort Study of Melanoma Patients Treated With IMLYGIC® (Talimogene Laherparepvec) in Clinical Practice to Characterize the Risk of Herpetic Infection Among Patients, Close Contacts, and Health Care Providers; and Long-term Safety in Treated Patients
MELANOMA

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

BaseTIL - Adoptive Tumor-infiltrating Lymphocyte Transfer With   
Nivolumab for Melanoma (CA209-7H9)
MELANOMA, ≥2nd line

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

CA224 098_A Phase 3, Randomized, Double-blind Study of Adjuvant Immunotherapy With Relatlimab and Nivolumab Fixed-dose Combination Versus Nivolumab Monotherapy After Complete Resection of Stage III-IV Melanoma
MELANOMA, adjuvant

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

INTERLINK-1: A Phase III Randomized, Double-blind, Multicenter, Global Study of Monalizumab or Placebo in Combination with Cetuximab in Patients with Recurrent or Metastatic Squamous Cell Carcinoma of the Head & Neck Previously Treated With an Immune Checkpoint Inhibitor
HEAD AND NECK CANCER

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

 

Contact: studien.gynaekologie@usb.ch
Principal Investigator
Prof. Viola Heinzelmann

DICCT: Cette étude s’adresse aux femmes et aux hommes atteints d’un cancer du sein avancé.
Chez 25 % des patientes et patients, des cellules tumorales dites circulantes sont détectées dans le sang. Dans certains cas, ces cellules tumorales s’agglomèrent (amas de cellules tumorales).
L’objectif de l’étude est d’examiner l’effet d’un médicament, la digoxine, sur la destruction/décomposition des cellules tumorales circulantes et des amas de cellules tumorales.

 

Étude INNOVATE-3 (étude Engot-ov50/INNOVATE-3; étude EF-28)Cette étude s’adresse aux femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire. Elle consiste à tester l’efficacité et la sécurité de TumorTreatingFields (TTFields), des champs électriques alternatifs. Le mécanisme d’action repose sur une perturbation de la division cellulaire des cellules cancéreuses. Le paclitaxcel est utilisé comme chimiothérapie en complément.

 

MATAO: Cette étude s’adresse aux femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire dans lequel des récepteurs aux œstrogènes sont présents à la surface de la tumeur.
Cette étude vise à évaluer l’efficacité du létrozole en traitement d’entretien.

 

SGNTUC-016: Cette étude s’adresse aux femmes et aux hommes atteints d’un cancer du sein HER2 positif qui se propage ou s’est déjà propagé dans l’organisme. Lorsque les cellules cancéreuses produisent la protéine «HER2», on parle de cancer HER2 positif.
Cette étude porte sur une association de médicaments anticancéreux actuellement en phase d’essais cliniques.

 

TUPRO: Cette étude s’adresse aux femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire. Des échantillons de tumeurs sont étudiés plus en détail à l’aide de technologies supplémentaires.
L’objectif est d’en apprendre davantage sur les caractéristiques des cellules tumorales. Les résultats de l’analyse permettent de recommander un traitement.

KRYSTAL-12 - A Randomized Phase 3 Study of MRTX849 versus Docetaxel in Patients with Previously Treated Non-Small Cell Lung Cancer with KRAS G12C Mutation
LUNG CANCER, NSCLC, Stage IV, ≥ 2nd line, KRAS G12C 

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

M14-239 - Phase 2, Open-Label Safety and Efficacy Study of Telisotuzumab Vedotin (ABBV-399) in Subjects with Previously Treated c-Met+ Non-Small Cell Lung Cancer
LUNG CANCER, NSCLC, Stage IV, ≥ 2nd line

Principal Investigator
David König
Contact: david.koenig@usb.ch

 

SAKK 15/19 - Thoracic radiotherapy plus maintenance Durvalumab after first line Carboplatin and Etoposide plus Durvalumab in extensive-stage disease small cell lung cancer (ED-SCLC). A multicenter single arm open label phase II trial
LUNG CANCER, SCLC, Extensive Disease

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

SAKK 17/18 ORIGIN - Overcoming Resistance to Immunotherapy combining Gemcitabine with atezolizumab in advanced NSCLC and mesothelioma progressINg under immune-checkpoint inhibitors or gemcitabine. A multicenter, single-arm, open label phase II trial with two cohorts

PLEURAL MESOTHELIOMA, ≥ 2nd line, LUNG CANCER, NSCLC, Stage III, ≥ 2nd line, Stage IV, ≥ 2nd line

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

TAK-788-3001 - A Randomized Phase 3 Multicenter Open-label Study to Compare the Efficacy of Mobocertinib (TAK-788) as First-line Treatment Versus Platinum-Based Chemotherapy in Patients With Non–Small Cell Lung Cancer With EGFR Exon 20 Insertion Mutation
LUNG CANCER, NSCLC, Stage IV, 1st line, PD-L1 low, PD-L1 high, EGFR Exon 20 Mutation, ECOG PS 0-1

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

SKYSCRAPER-01 - A Study of Tiragolumab in Combination With Atezolizumab Compared With Placebo in Combination With Atezolizumab in Patients With Previously Untreated Locally Advanced Unresectable or Metastatic PD-L1-Selected Non-Small Cell Lung Cancer
LUNG CANCER, NSCLC, Stage IV, 1st line, PD-L1 high, ECOG PS 0-1 

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

CheckMate 73L (CA209-73L) - A Phase 3, Randomized, Open Label Study to Compare Nivolumab + Concurrent Chemoradiotherapy (CCRT) followed by Nivolumab + Ipilimumab or Nivolumab + CCRT followed by Nivolumab vs. CCRT followed by Durvalumab in Previously Untreated, Locally Advanced Non-small Cell Lung Cancer (LA NSCLC)
LUNG CANCER, NSCLC, Stage III, non-resectable

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

SAKK 16/18 - Immune-modulatory radiotherapy to enhance the effects of neoadjuvant PD-L1 blockade after neoadjuvant chemotherapy in patients with resectable stage III(N2) non-small cell lung cancer (NSCLC). A multicenter phase II trial.
LUNG CANCER, NSCLC, Stage III, resectable

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

INCMOR0208-301 - A Phase 3 Study to Assess Efficacy and Safety of Tafasitamab Plus Lenalidomide and Rituximab Compared to Placebo Plus Lenalidomide and Rituximab in Patients With Relapsed/Refractory (R/R) Follicular Lymphoma or Marginal Zone Lymphoma.
LYMPHOMA, Follicular Lymphoma

Principal Investigator
Fatime Krasniqi
Contact: Fatime.Krasniqi@usb.ch

 

SGN35-031 Echelon-3 - A Randomized, Double-blind, Placebo-Controlled, Active-Comparator, Multicenter, Phase 3 Study of Brentuximab Vedotin or Placebo in Combination With Lenalidomide and Rituximab in Subjects with Relapsed or Refractory Diffuse Large B-cell Lymphoma (DLBCL)
LYMPHOMA, Diffuse Large B Cell Lymphoma, relapsed or refractory

Principal Investigator
Frank Stenner
Contact: frank.stenner@usb.ch

CA224 098_A Phase 3, Randomized, Double-blind Study of Adjuvant Immunotherapy With Relatlimab and Nivolumab Fixed-dose Combination Versus Nivolumab Monotherapy After Complete Resection of Stage III-IV Melanoma
MELANOMA, adjuvant

 

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch 

 

Imlygic (Amgen 20130193) - A Postmarketing Prospective Cohort Study of Melanoma Patients Treated With IMLYGIC® (Talimogene Laherparepvec) in Clinical Practice to Characterize the Risk of Herpetic Infection Among Patients, Close Contacts, and Health Care Providers; and Long-term Safety in Treated Patients
MELANOMA

Principal Investigator
Heinz Läubli
Kontakt: heinz.laeubli@usb.ch

 

BaseTIL - Adoptive Tumor-infiltrating Lymphocyte Transfer With Nivolumab for Melanoma (CA209-7H9) MELANOMA, ≥2nd line

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

LUMED - 177Lu-PP-F11N for Receptor Targeted Therapy and Imaging (Theranostics) of Metastatic Medullary Thyroid Cancer – a Pilot and a Phase I Study.

Principal Investigator
Damian Wild
Contact: damian.wild@usb.ch

 

 

Swiss Austrian German Testicular Cancer Cohort Study – SAG TCCS
REGISTER STUDIES, GENITOURINARY TUMORS, Germ Cell Tumors

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

SAKK 01/18 - Reduced intensity radio-chemotherapy for stage IIA/B seminoma. A multicenter, open label phase II trial with two cohorts
GENITOURINARY TUMORS, Germ Cell Tumors

Principal Investigator
Alexandros Papachristofilou
Contact: alexandros.papachristofilou@usb.ch

 

SAKK 06/19 - Intravesical recombinant BCG followed by perioperative chemo-immunotherapy for patients with muscle-invasive bladder cancer (MIBC) - A multicenter, single-arm phase II trial
GENITOURINARY TUMORS, Bladder Cancer, Muscle Invasive Bladder Cancer (MIBC)

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

 

Immu-132-13 - A Randomized Open-Label Phase III Study of Sacituzumab Govitecan Versus Treatment of Physician’s Choice in Subjects with Metastatic or Locally Advanced Unresectable Urothelial Cancer
GENITOURINARY TUMORS, Urothelial Cancer, 2nd line

Principal Investigator
Frank Stenner
Contact: frank.stenner@usb.ch

 

EV-302 - An open-label, randomized, controlled phase 3 study of enfortumab vedotin in combination with pembrolizumab versus chemotherapy alone in previously untreated locally advanced or metastatic urothelial cancer
GENITOURINARY TUMORS, Urothelial Cancer, 1st line

Principal Investigator
Frank Stenner
Contact: frank.stenner@usb.ch

 

KEYNOTE-676 - Efficacy and Safety of Pembrolizumab (MK-3475) in Combination With Bacillus Calmette-Guerin (BCG) in High-Risk Non-Muscle Invasive Bladder Cancer (HR NMIBC)
GENITOURINARY TUMORS, Bladder Cancer, Non-Muscle Invasive Bladder Cancer (NMIBC)

Principal Investigator
Cyrill Rentsch
Contact: cyrill.rentsch@usb.ch

 

SAKK 09/18: Évaluation du bénéfice thérapeutique de l’ablation des ganglions lymphatiques pelviens lors d’une ablation chirurgicale de la prostate. –
https://www.sakk.ch/de/studien

 

Étude STAMPEDE: Observation continue des traitements innovants du cancer de la prostate avancé par rapport au traitement standard (STAMPEDE: Systemic Therapy in Advancing or Metastatic Prostate Cancer: Evaluation of Drug Efficacy).
https://www.sakk.ch/de/studien

 

SAKK 63/12: Suivi de l’évolution avec archivage d’échantillons sanguins chez les patients atteints d’une maladie maligne de la prostate.

 

SAKK 96/12 (REDUSE) - Prevention of Symptomatic Skeletal Events with Denosumab Administered every 4 Weeks versus every 12 Weeks – A Non-Inferiority Phase III Trial
BREAST CANCER, HR-negative, HR-positive, Bone metastases, GENITOURINARY TUMORS, Prostate Cancer, castration resistant

Principal Investigator
Sacha Rothschild
Contact: Sacha.Rothschild@usb.ch

https://www.sakk.ch/de/studien

 

MK-3475-676: Comparaison de l’efficacité du pembrolizumab en association avec le BCG (bacille de Calmette-Guérin) par rapport au BCG seul chez les patients atteints d’un certain type de cancer de la vessie.

 

Recherche translationnelle en oncologie

Étude BCG: Archivage d’échantillons de sang et de tissus dans le cadre de l’immunothérapie des carcinomes urothéliaux de la vessie. Cet archivage permettra ultérieurement l’examen et l’évaluation rapide de marqueurs prometteurs de l’évolution du cancer de la vessie.

 

Étude ex vivo: Si vous participez à cette étude, vos tissus cancéreux seront mis en culture dans un laboratoire. Ces cellules cancéreuses ou organoïdes cultivés peuvent être testés contre les médicaments anticancéreux et prédire la réponse au traitement.

 

Étude Xenograft: Établissement de modèles de cancer robustes et proches de la clinique chez des animaux de laboratoire. La caractérisation biologique et génétique des tumeurs ainsi rendue possible devrait permettre à l’avenir, conjointement avec l’étude mentionnée ci-dessus, une thérapie sur mesure pour le patient touché.

 

Étude BEDNA: Analyse des substances héréditaires circulant librement dans le sang des cellules cancéreuses chez des patients atteints d’un cancer avancé. La mise en place de cette technique pourrait permettre à l’avenir un traitement et une surveillance mini-invasifs des cancers avancés.

 

Étude RIPC: RIPC décrit l’induction d’une ischémie, par exemple une ischémie des extrémités à l’aide d’un tensiomètre-brassard, avant l’ischémie réellement néfaste de l’organe cible. RIPC pourrait être un moyen efficace de limiter les lésions ischémiques rénales.

 

Études prospectives de cohorte

IRONMAN: registre international des patients atteints d’un cancer de la prostate avancé
Mona Lisa: Étude observationnelle de la biopsie de la prostate assistée par robot (Mona Lisa).
Étude Gender: Étude observationnelle chez des patients ayant opté pour un changement de sexe chirurgical.
Étude sur le donneur rénal: Étude observationnelle visant à évaluer la qualité de vie de ces patients.

 

Études d’infectiologie

CITrUS: Étude de la durée cliniquement efficace de la prophylaxie antibiotique lors de l’ablation de la prostate hypertrophiée par l’urètre (TUR-P). Plusieurs centres urologiques de Suisse participent à cette étude. L’étude est financée par le FNS.

APPEAL: L’étude examine l’administration préventive d’antibiotiques (= prophylaxie) par rapport à l’absence d’antibiotiques (= placebo) dans la lithotripsie par ondes de choc (= fragmentation) des calculs urinaires.

 

Étude de dépistage

Visioning: L’étude examine la valeur d’un programme de prévention du cancer de la prostate basé uniquement sur l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Le dépistage IRM vise à éviter les prélèvements de tissus inutiles et à détecter davantage de tumeurs cliniquement pertinentes.

GBM AGILE - An International, Seamless Phase II/III Response Adaptive Randomization Platform Trial Designed To Evaluate Multiple Regimens In Newly Diagnosed and Recurrent Glioblastoma (GBM)
BRAIN TUMORS

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

Basilea CDI-CS-002 - An open-label Phase 1/2a study of oral BAL101553 in adult patients with advanced solid tumors and in adult patients with recurrent or progressive glioblastoma or high-grade glioma BRAIN TUMORS

Principal Investigator
Heinz Läubli
Contact: heinz.laeubli@usb.ch

 

IOSI-RTO-001 - Stereotactic Radiosurgery or Hypofractionated Image-Guided Radiotherapy to the Surgical Cavity after Resection of Brain Metastases: a Multicenter, Single Arm, Open-label, Phase II Trial
VARIA / BASKET, Radiotherapy, BRAIN TUMORS, Brain Metastases

Principal Investigator
PD Dr méd. Markus Gross
Contact: markus.gross@usb.ch